Laines Paysannes : qui sommes-nous ?

Entre artisanat et agriculture

Le projet Laines Paysannes est né de la rencontre entre nos deux activités :

  • l’une artisanale : le tissage et la valorisation des laines locales
  • et l’autre agricole : l’élevage de brebis.

Olivia Bertrand

Olivia Bertrand de Laines Paysannes

 Ma rencontre avec la laine est d’abord passée par la teinture naturelle et le tissage artisanal à l’occasion de plusieurs voyages en Amérique Centrale. Là-bas, les indiens Boruca et les artisans avec lesquels j’ai eu le plaisir de travailler m’ont permis d’entrevoir la richesse mais aussi la fragilité des savoirs textiles qui ont survécu jusqu’à aujourd’hui.

Installée en Ariège depuis 2009, c’est dans une démarche de réappropriation des savoir-faire que l’aventure lainière a commencé. L’Ariège est un département pastoral où la laine pousse en abondance. J’ai peu à peu appris à la trier, la filer, la teindre, la tisser… J’ai alors découvert le monde de l’élevage, des tondeurs et des bergers…que de savoir-faire autour de la brebis ! Depuis, chaque année pendant la tonte, j’ai les pieds dans la bergerie et les mains dans la laine pour trier les plus belles qualités, adaptées aux produits que je souhaite réaliser.

Après une formation professionnelle en « Techniques des fibres et du tissage », j’ai lancé une petite production d’articles en laine tissés. Puis au fil des rencontres et de nouvelles expériences, un projet plus large autour de la valorisation des laines locales s’est dessiné. Une formation en développement local et une étude universitaire sur la filière laine ariégeoise ont appuyé ma démarche. L’idée était avant tout de proposer un débouché pour des laines triées, d’apporter des solutions aux éleveurs désireux de faire quelque chose avec leur laine. C’est dans ce cadre qu’en 2015 nous avons entamé un travail avec Paul de Latour pour améliorer la qualité de sa laine et la valoriser… une aventure devenue partenariat pour construire le projet Laines Paysannes.

 

Paul de Latour

Paul de Latour de Laines Paysannes

 Après plusieurs années d’études et de voyages, j’ai pris la décision de revenir sur la ferme familiale en 2012, située sur la commune de Saverdun, aux pieds des Pyrénées.

Maintenant associé en GAEC avec mon père, nous élevons des brebis Tarasconnaises en Agriculture Biologique et en plein air intégral. A l’approche de l’été, le troupeau transhume dans les montagnes de la Haute-Ariège.

Les premières années, j’ai mis en place le réseau de commercialisation nécessaire pour valoriser toute notre production en vente directe. C’est dans la démarche de proposer des produits de qualité et de valoriser au mieux toutes les productions du troupeau que nous avons envisagé de valoriser notre laine. Depuis, l’idée a cheminé au-delà du troupeau.