0.00
0
Les moutons noirs, nouvelles stars !

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Quand les troupeaux font pousser des pulls aux couleurs naturelles

Si la couleur (qu’on adore) donne un coup de peps à nos plus beaux outfits, la teinture qu’elle nécessite est une étape supplémentaire dans la chaîne de confection et elle soulève beaucoup de questions de coûts sociaux et environnementaux.

Alors découvrez pourquoi nous préférons laisser les vêtements s’exprimer avec les couleurs naturelles et vivantes des troupeaux plutôt que jouer les apprenties sorcières de la teinture, chacun·e son métier !

Teinture chimique VS naturelle

Pour poser l’ambiance, revenons rapidement sur les deux différentes techniques de teintures textiles. La plus utilisée dans l’industrie textile, non sans conséquence sur le vivant, est la teinture chimique. Les produits utilisés pour créer ces teintures tels que l’éthocylates de nonylphéol, les colorants azoïques ou encore le formaldéhyde sont considérés comme cancérigènes et perturbateurs endocriniens (entre autres). Dangereuses pour les travailleuses et travailleurs, ces substances nocives sont présentes dans nos vêtements et au contact de notre peau quotidiennement. Elles se retrouvent dans les rivières à proximité des usines représentant 20 % la pollution des eaux mondiales, dont 40 000 à 50 000 tonnes de colorants rejetés dans les cours d’eau chaque année. (ADEME 2022)

Bien que beaucoup moins utilisées, des alternatives à la teinture chimique existent dont la teinture naturelle. Plus respectueuses du vivant, les matières colorantes sont issues de sources naturelles et offrent une palette de couleurs étonnamment variée. En plus d’égayer les tenues, le fait de ne pas ajouter d’intrants chimiques aux fibres naturelles leur permet de garder toutes leurs propriétés sans les abîmer. Même si la teinture naturelle produite à grande échelle n’est pas exempte de tout reproche puisque gourmande en eau, elle reste à petite échelle une alternative porteuse de sens et de savoir-faire. C’est pourquoi Laines Paysannes la met à l’honneur chaque année avec la sortie d’une collection capsule teinture naturelle en collaboration avec des teinturières du coin comme Odile de Bleu Grenade !

Collection capsule Forêt

La meilleure des stylistes : Dame nature

Couleurs naturelles des toisons après la tonte

Il existe une dernière alternative à la teinture chimique, celle de ne tout simplement rien faire.

Chez Laines Paysannes, nous créons des vêtements aux couleurs naturelles des laines locales car le champ des possibles est déjà infini ! Les tonalités brutes et vivantes de nos fils sont le fruit de subtils mélanges de différentes couleurs de toisons triées à la main lors des chantiers de tontes. Tout est ensuite question de proportion : un peu plus de toison blanche pour éclaircir le fil, ou de toison noire (appelée Burel dans le milieu) pour foncer la matière. Les toisons évoluent d’année en année en fonction d’une multitude de facteurs et on ne peut jamais prédire parfaitement les couleurs, c’est d’ailleurs pour cette raison que nos couleurs peuvent changer d’une année de récolte à une autre. 😉

Toutes nos créations et réflexions partent de la matière dans toute son authenticité. En fin de compte, laisser nos collections s’exprimer avec leurs couleurs naturelles, c’est un peu comme laisser les moutons faire le boulot et leur rendre hommage.

Faire d'un défaut une précieuse qualité

Sur le marché mondial, la laine noire est celle qui est le moins prisée, car produite en petites quantités et non propice à la teinture en quantité industrielles. Alors qu’à une échelle artisanale, la laine des moutons noirs est primordiale pour pouvoir proposer toutes ces intensités de gris.

Le hic dans tout ça, c’est qu’ils se font rares par ici. Vous avez dû sûrement remarquer qu’il y a peu de moutons noirs dans les troupeaux, surtout dans ceux qui portent nos laines locales. Certaines races comme la noire du Velay a la particularité d’être exclusivement noire mais elle est par conséquent très prisée dans le monde de la laine. Chaque année, Laines Paysannes mène une vraie quête de la laine noire pour assurer la diversité des couleurs de produits proposés. La laine noire est vite limitée, c’est pourquoi nos pièces s’écoulent rapidement et sont produites en plus petite quantité.

Mais ne vous inquiétez pas, même si nos pulls en laine noire se font désirer, ils finissent toujours par rejoindre le troupeau sur nos étagères. 😉

Découvrez la sélection des brebis noires :

La veste Graine – 280€

Le pull Vostock– 180€

Le pull Agami– 160€

Les chaussettes- 20€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *