On choisit le modèle SCIC : un pas vers l'économie sociale et solidaire

troupeau brebis

@Marianne Thazet

  • Notre entreprise se fonde sur un projet économique viable qui demande une capacité à innover pour répondre à la demande et est créateur d’emplois en milieu rural.
  • Notre entreprise a une responsabilité sociale : On souhaite avoir un impact social positif en garantissant des prix justes pour tous les maillons de la filière et en garantissant des conditions de travail socialement éthiques. Afin de revaloriser la filière laine à l’échelle locale nous rémunérons les éleveurs au-dessus du prix du marché. Les articles que nous vous proposons sont conçus pour durer et nos gammes de prix permettent de nous adresser à toutes les bourses. Enfin nous veillons à proposer des conditions de travail confortables à notre équipe.
  • Notre entreprise a une finalité environnementale forte : l’enjeu écologique dans le secteur du textile est important. La laine est issue d’élevages où le bien-être et la santé des animaux est une préoccupation. Les procédés de transformation sont naturels, sans traitement ni teinture chimique. C’est notamment pour cela qu’à Laines Paysannes, le tri est réalisé à la main.
 
 
  • Notre entreprise a une lucrativité limitée : La rentabilité est au service des finalités écologiques et sociales et non l’inverse afin de maximiser ses impacts sur le long terme. Cela se traduit par des choix de fonctionnements simples : les excédents sont réinjectés dans le projet afin de se doter de meilleures conditions de travail, de meilleurs outils. L’échelle des salaires est comprise entre 1 et 1,1 : nous avons à cœur de favoriser l’adhésion de nos collaborateurs à un projet commun et un travail collectif. Les bénéfices sont si possibles, redistribués en partie par intéressement aux salariés.
  • Notre entreprise à une gouvernance horizontale : Bien qu’il y ait des co-fondateurs responsables de la stratégie globale de l’entreprise, chaque salarié peut s’impliquer dans les orientations de l’entreprise et bénéficiera d’une écoute active. Les salariés se répartissent les activités à mener au quotidien dans l’entreprise et partagent leurs idées, leurs préoccupations avec les personnes compétentes et/ou intéressées. L’objectif est que chacun se sente à sa place, respecté et capable d’être force de proposition et de créativité dans une démarche globale d’amélioration.
  • Notre entreprise sollicite ses clients : afin de réaliser des produits toujours au plus proche des envies et des besoins de nos clients nous veillons à les solliciter régulièrement. Les échanges clients sont également un moyen d’améliorer continuellement la qualité de ce que nous proposons.